1er juin 2019. Fête de Saint-Clair

Le moment est venu de célébrer l’Eucharistie sur un autel désormais consacré pour toujours 

Consécration du maître-autel de l’église de Saint-Léger-de-Balson et bénédiction du buste-reliquaire de Saint-Clair

Notre ensemble paroissial a eu la joie de vivre avec ferveur un grand jour de fête  de Saint-Clair en ce  1er juin, à Saint-Léger-de-Balson qui a accueilli son Eminence le cardinal Jean-Pierre Ricard, archevêque de’ Bordeaux, évêque de Bazas, pour consacrer le maître-autel de son église, bénir le buste-reliquaire de Saint-Clair, et la fontaine Saint-Clair.

Le buste-reliquaire de Saint-Clair d’origine, volé avec ses reliques en 1993, remplacé en 2001 par un nouveau buste sculpté par Maurice Lelièvre, était en attente de  relique de son saint ! L’Association des Amis de l’Eglise a donc cherché une relique de Saint-Clair  non sans s’informer sur ce que contenait le maître-autel construit en 1967, lors des premières restaurations de l’église. Quelle ne fut pas sa surprise de constater alors qu’il n’y avait pas non plus de relique dans le maître-autel et qu’il n’avait pas été consacré depuis cette date !

 Après maintes demandes auprès des autorités civiles et religieuses bordelaises, en particulier auprès de l’église Sainte-Eulalie, où avaient disparu depuis 2012 les reliquaires et les reliques qu’abritait  la chapelle saint Clair dite « chapelle des Corps saints », c’est-à-dire les reliques des sept évangélisateurs de la Gascogne (saint Clair, évêque, saint Sever, saint Girons, saint Justin, saint Polycarpe, saint Babile et saint Jean),  l’Association a pu retrouver et les reliquaires (bois doré, XVIIè s.) et les reliques, et bénéficier d’un don de deux reliques de saint Clair : l’une pour le buste-reliquaire  l’autre pour le sépulcre du maître-autel..Les boîtes en argent  destinées à la cérémonie du 1er juin ont été préparées par les Sœurs du Carmel de Bordeaux qui nous ont accompagnés par leur présence et par leur prière à toutes les étapes de notre quête, de la participation à la Commission de vérification des reliques des Corps saints, à la préparation de la cérémonie du 1ier juin. Nous les en remercions vivement.

Selon les instructions canoniques, les reliques déposées dans le sépulcre d’un autel, en vue de sa consécration, sont des reliques majeures, c’est-à-dire tirées des os ou des cheveux, de saints et/ou de saintes,  de martyrs et/ou de fondateurs d’ordre… A Saint-Léger, les reliques déposées dans l’autel sont celles de saint Clair, saint Martial, saint Eutrope, évêques et martyrs, saint Vincent-de-Paul, confesseur, fondateur de l’ordre des Lazaristes, sainte Bernadette, vierge, saint Mommolin et sainte Radegonde, ces deux derniers autrefois titulaires de deux autels secondaires dans l’église.

La veillée de prière et l’Adoration du 31 mai au soir, puis la cérémonie solennelle de consécration de ce 1ier juin à Saint-Léger-de-Balson ont été de grands moments de rassemblement paroissial, tant dans l’église, qu’en cortège, à la fontaine Saint-Clair, ou qu’aux agapes (apéritif et repas tiré du sac) dans la salle des fêtes aimablement prêtée,  toute la journée et la soirée, par la Municipalité.

 Ouvrant la cérémonie, la procession solennelle s’est arrêtée d’abord, pour le bénir, (photo n° 1), devant le resplendissant buste-reliquaire de Saint-Clair doré et restauré par les soins de Mélissa et Etienne Réglat, muni de sa relique ex ossibus (tirée des os du saint).

 

photo 1.jpg

Photo n° 1 : Bénédiction du buste-reliquaire de Saint-Clair (Richard Zéboulon. -R.Z.- Droits réservés

La célébration s’est déroulée ensuite sous la présidence de notre évêque, notre curé Jérôme Ribéreau–Gayon, l’évêque émérite Alain Castet, le père François Dupouy, le diacre Philippe Hernandez  et nos jeunes servants d’autel l’entourant.

Après les lectures des textes du septième dimanche après Pâques, l’homélie prononcée par le cardinal Jean-Pierre Ricard (voir texte complet ci-dessous) fit « unisson » et constitua pour nous une feuille de route précieuse à suivre pour notre paroisse dans le mouvement du synode diocésain -Nous la reproduisons in extenso ci-dessous-.

Suivit le  rite, magnifique, de consécration d’autel dont chaque étape de son déroulement  (déposition des reliques dans le sépulcre de l’autel, onction de l’autel avec le Saint-Chrême, son encensement, son illumination et sa parure – voir photos n° 2 à 6-) fait sens au plus haut de la spiritualité, et  fonde notre acte de foi en Jésus-Christ. 

photo 2.jpg

Photo n° 2 : Déposition des reliques. Le célébrant dépose les reliques dans le sépulcre de l’autel (R.Z. Droits réservés).

  

photo 3.jpg

Photo n° 3 : Après la déposition des reliques, un maçon aide le célébrant à refermer le sépulcre de l’autel (R.Z. Droits réservés).

 

photo 4.jpg

Photo n° 4 : Onction de l’autel. Le cardinal verse le Saint-Chrême et en enduit l’autel (R.Z. Droits réservés).


 

photo 5.jpg

Photo n° 5 : Encensement de l’autel (R.Z. Droits réservés).


 

photo 6.jpg

Photo n° 6 : Parure (pose des nappes) et illumination de l’autel (sept cierges sont allumés par le célébrant). (R.Z. Droits réservés).


 

La liturgie de l’Eucharistie, célébrée ensuite sur l’autel nouvellement consacré, fut  suivie avec la plus grande ferveur par l’assemblée des fidèles (photo n° 7).

photo 7.jpg

Photo n° 7 : Le moment est venu de célébrer l’Eucharistie sur un autel désormais consacré pour toujours (R.Z. Droits réservés).

La journée s’est conclue par la bénédiction (photo n° 8) et les chants de louange à la fontaine consacrée de Saint-Clair qui coule depuis des siècles au bas du chevet de l’église.

photo 8.jpg

Photo n° 8 : Bénédiction de la fontaine Saint-Clair (R.Z. Droits réservés)

Renouvelons nos remerciements à la municipalité de Saint-Léger-de-Balson, à tous ceux qui ont œuvré à la préparation de la cérémonie et à sa réalisation, à tous ceux qui étaient présents : les membres de l’Association des Amis de l’église de Saint-Léger-de-Balson, Maurice Lelièvre, sculpteur, Mélissa et Etienne Réglat, restaurateurs du buste-reliquaire de Saint-Clair,  les familles. Vénéreau et Fourcaud, représentant la paroisse Sainte-Eulalie de Bordeaux, les membres de l’Association Octavie, représentés par leur présidente Pascale de Lapasse, Jean-Luc Boissarie, président des Marcheurs de l’Immaculée, dont l’itinéraire les conduit de Verdelais à Lourdes par Maylis, et qui feront halte à Saint-Léger le 2 août prochain pour la 35ème fois, Jean-Claude Ricard, président de l’Association des Martin de Jouanhau, sans oublier les personnes excusées , Laetitia Rodriguez, maire de Saint-Léger-de-Balson et, pour raisons de santé,Benoît Martin conseiller municipal, chargé des Monuments historiques de la Ville de Bordeaux, sans l’aide duquel nous n’aurions pu réinstaller les « corps saints », dans la chapelle Saint Clair de Sainte-Eulalie de Bordeaux.

Un grand merci à Richard Zéboulon qui a fait un reportage photos exemplaire et à Bernard Colon qui nous offre une belle vidéo complète de ces heureux moments.

Puisse cette journée ensoleillée avoir renouvelé la cohésion et l’unité des fidèles en cette terre de grande tradition chrétienne si  chère à nos  cœurs de Bazadais !

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+